Blog Architecture d’Intérieur et Décoration

Accédez à nos conseils en décoration d’intérieur et travaux.

Bonjour, je suis Architecte d’Intérieur depuis 2014. Sur ce blog je documente tous mes conseils basés sur mon expérience acquise sur le terrain, 

 

Comment refaire l’électricité dans un appartement haussmannien ?

Lorsque vous rénovez entièrement votre appartement haussmannien, vous êtes obligé de refaire l’électricité. C’est un lot compliqué qui peut avoir des incidences sur les autres lots, comme le staff, le parquet, ou la maçonnerie. 

Il faut d’abord définir les points que vous allez alimenter, l’emplacement du tableau électrique, le passage des réseaux, et enfin l’appareillage et les luminaires. Les périphériques jouent également un rôle important et nous allons le voir en détail. 

Dans cet article vous allez découvrir quels sont les différents types d’installation électrique et comment préparer sa rénovation. Ensuite vous découvrirez comment faire passer les réseaux et quels sont les différents types d’appareillage électriques. Enfin, pour finir, vous découvrirez quelles sont les entreprises qui s’occupent de refaire votre électricité, et combien coûte une installation électrique.

Quels sont les différents types d’installation électrique ?

Il existe deux grands types de pose d’installation électrique. Elle peut être soit en applique, soit en encastrée. La pose en applique consiste à faire passer ou courir le réseau dans des gaines, en applique. C’est un type de pose utilisée dans les rénovations à bas coût, puisqu’il n’y a pas à créer de saignées dans les murs ou les plafonds, tout passe dans des gaines.

Le deuxième type de pose est la pose encastrée, celle que nous utilisons systématiquement dans nos projets. Tous les réseaux passent dans les faux-plafonds, dans les sols, ou encore dans les murs. Ce type de pose permet de ne voir aucun réseau, tout est encastré.

Il existe également deux autres types d’installation : 

  • Installation classique : c’est celle que vous retrouvez dans la plupart des intérieurs. Elle permet d’allumer ou éteindre les différents points lumineux, d’alimenter des différents appareils électroménager, les périphériques, ainsi que les prises commandées ou non.

  • Installation domotique : c’est un type d’installation moins répandu car plus onéreux. Comptez minimum 30% de plus value par rapport à une installation classique, sans compter les périphériques que vous allez connecter. 

Une installation domotique est plutôt répandue dans les intérieurs haut de gamme, comme des appartements haussmanniens sur Paris, ou des chalets en stations, des villas ect…

L’installation domotique deux avantages principaux :

  • créer des scénarios,

  • centraliser la commande des périphériques.

Comment préparer sa rénovation électrique ?

Plan électrique

Lorsque vous avez un projet de rénovation, et que vous choisissez de créer une nouvelle installation électrique, vous devez suivre une certaine méthodologie. 

Tout d’abord, réfléchissez à votre besoin. Cela peut paraître simple, mais c’est la base du travail. Pour créer nos plans électriques, et ensuite demander des devis aux entreprises, nous utilisons une check-liste pour passer en revue tous les besoins possibles de nos clients. 

Il y a quatre grandes catégories que vous devez renseigner :

  • Les éclairages, 

  • les interrupteurs. 

  • les prises / points électriques.

  • les prises réseaux.

Pour les éclairages, pensez à tous les luminaires que vous souhaitez installer, que ce soit des plafonniers, des appliques, des bandeaux LED ect. Dans un autre article, nous vous expliquerons comment penser votre plan électrique. 

Lorsque vous avez défini des éclairages, ou points lumineux, vous devez également penser à leur système de commande, c’est-à-dire, ou est ce que vous les éteignez, et ou est ce que vous les allumez. Par exemple, dans un couloir, vous devez pouvoir allumer les lumières en entrant dans la pièce, et les éteindre à l’autre extrémité, en sortant. Cela fait donc deux interrupteurs pour un point lumineux. 

Maintenant les prises, ou points électriques. Il en existe trois grandes catégories : 

  • les prises visibles, c’est-à-dire celles que vous voyez tous les jours, dans un couloir, sur la crédence d’une cuisine ect…

  • Les prises invisibles. Ce sont celles qui alimentent les téléviseurs, les appareils électroménagers etc…

  • Les points électriques servent eux à alimenter les différents dispositifs tels que le chauffage de sol, les volets électriques, le système d’alarme etc…

Lorsque vous avez défini les points électriques, vous pouvez passer aux prises réseaux. 

Celles-ci vont irriguer votre appartement avec du réseau internet. En effet, votre signal wifi peut être brouillé par d’autres réseaux, ou bien la couverture du signal wifi n’est pas suffisante pour la taille de votre appartement. Dans ce cas là vous devrez brancher des répéteurs et ceux-ci ont besoin d’une prise ethernet. 

Tous ces éléments sont inscrits dans un plan qui s’appelle le plan électrique. Chaque élément sera représenté sur le plan avec les schémas d’allumage. Un plan technique du cuisiniste viendra compléter ce document. De même, vous devez y annexer les fiches techniques des différents périphériques et luminaires pour que l’électricien puisse correctement configurer son installation.

 

Comment faire passer les réseaux ?

Dans le cas d’une installation encastrée, il faut faire passer les réseaux par tous les moyens : le but est qu’ils ne se voient pas. 

Le point de départ est le tableau électrique. C’est de là que partent tous les réseaux qui vont irriguer votre intérieur. Dans le cas d’un appartement haussmannien, les voies de passage sont :

 

  • les sols,

  • les murs, 

  • les plafonds.

Les sols : cela implique de déposer tout ou une partie des sols, notamment le parquet, que l’on retrouve toujours dans les appartements haussmanniens. 

Deux options s’offrent à vous : 

  • Vous déposez l’intégralité des sols, coulez une nouvelle chape, et posez un nouveau parquet. Étant donné que le sol est complètement déposé, les réseaux peuvent passer ou vous le souhaitez. 

  • Vous ne déposez que partiellement les sols, et faites passer les réseaux dans des “tranchées” que l’entreprise rebouche avec les éléments de sols qu’elle a conservée. 

Réseau électrique dans le sol appartement haussmannien
Passage de réseaux

Les murs : c’est très simple, l’entreprise crée différentes saignées dans les murs pour faire passer ses réseaux et va ensuite les reboucher et repeindre. 

 

Les réseaux peuvent également passer au plafond. Il suffira ensuite de créer un faux-plafond pour les camoufler. Vous pouvez habiller ce faux-plafond de corniches ou bien de décaissés pour conserver une impression de hauteur, et rythmer la surface.

Quels sont les différents types d’appareillages électriques ? 

Il existe différents types d’appareillages électriques. ils se différencient surtout par leurs matières, la qualité de fabrication et de finition, par leurs formes, et leurs couleurs. 

Commençons d’abord par les matières. Il existe deux grandes catégories de finitions de façades : les plastiques et les métalliques. Les façades métalliques étant évidemment plus onéreuses que les finitions plastiques. 

Vient ensuite la qualité de finition. Certaines marques, dont je tairais le nom, proposent des interrupteurs avec finitions métalliques de piètre qualité. Les façades sont mal fixées, les commandes peuvent se gripper, le “clic” lorsque que vous les activez n’est pas très qualitatif… Autant de caractéristiques qui différencient un appareillage de bonne qualité, et un appareillage de mauvaise qualité. 

Pour trouver un appareillage de bonne qualité en plastique, je vous recommande les fabricants Nikko et Legrand. 

 

Pour ce qui est des appareillages avec une finition métalliques, comptez minimum 80,00 € pièce pour un interrupteur simple de qualité. Les fabricants les plus connus sont Meljac, Modellec, ou encore Atelier Luxus / luxonov, avec lequel nous travaillons régulièrement.

 

 

Interrupteur celiane Legrand

Céliane Legrand

Meljac

Quelle entreprise s’occupe de refaire votre installation  électrique ?  

Plusieurs types d’entreprises peuvent s’occuper de votre future installation électrique. Tout va dépendre du type d’installation. Soit vous avez une installation dite “classique”, est dans ce cas là, l’entreprise tous corps d’état va pouvoir prendre en charge ce lot, soit vous avez une installation domotique et dans ce cas un domoticien va intervenir. 

Lorsqu’un domoticien intervient sur le projet, deux cas de figures sont possibles :

  • Soit il établit un cahier des charges et des plans d’exécution que l’entreprise tout corps d’état va mettre en oeuvre, 

  • Soit il réalise lui-même tous les travaux avec son équipe d’installateurs. 

Les deux formats sont possibles. A vous de demander différents devis, de les comparer,  et de choisir la solution qui vous convient le mieux. 

Combien coûte une nouvelle installation électrique ? 

Le coût d’une nouvelle installation est très variable et difficile à chiffrer sans un minimum de cahier des charges. Il y a d’abord le coût direct et ensuite le coût indirect d’une installation électrique. 

Tout d’abord le coût direct. Il est composé principalement de variables tels que : 

  • le nombre de points électriques, 

  • le coût des appareillages, 

  • le coût des différentes options (sol chauffant, système d’alarme, ect…)

Les coûts fixes se résument à la mise en place de l’installation, avec la fourniture du tableau électrique et du boîtier de communication. 

Maintenant passons au coût indirect, qui est principalement  le passage des réseaux. Comme nous l’avons vu un peu plus haut dans l’article, les réseaux peuvent passer dans les murs, et les sols et les plafonds. Ces coûts variables et indirects vont donc principalement être constitués des éléments suivants : 

  • le nombre de mètres carrés de revêtement de sols à déposer et à reposer ou remplacer,

  • le nombre de mètres carrés de faux-plafonds à créer pour faire passer les réseaux, et peut-être le nombre de mètres linéaires de corniches à installer sur les nouveaux faux plafonds. 

Spot en saillie Tono DGA

Conclusion : 

Pour conclure, dans cet article, vous avez appris quels sont les différents types d’installations électriques, que ce soit en applique ou à encastrer, ainsi que classique ou domotique. 

Nous avons également passé en revue les composantes d’une installation électrique, avec les luminaires, les interrupteurs, ainsi que les points électriques. Dans un appartement haussmannien, les réseaux peuvent passer par le sol, les murs et les plafonds pour les rendre invisibles. Seuls les appareillages doivent être visibles, et le but est que l’on en voit le moins possible. Différentes entreprises peuvent s’occuper de votre installation électrique, tout dépend du format et du niveau de gamme de votre rénovation. Enfin, le prix d’une nouvelle installation électrique est directement corrélé à la surface à traiter, aux nombre de points électriques, et à la gamme des appareillages.

 

Comment moderniser un appartement haussmannien ?

Moderniser un appartement haussmannien n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît. Pour que l’ensemble paraisse naturel, et donc la modernisation réussie, il faut donner l’illusion que la configuration des lieux n’ait pas bougé, que l’appartement a toujours été comme il est après rénovation. Dans cet article, nous allons vous expliquer comment, grâce à la réorganisation des espaces, l’ajout de menuiseries sur-mesure, et l’utilisation de matériaux contemporains, vous allez pouvoir moderniser votre appartement haussmannien. 

Faire comme si l’appartement a toujours été configuré comme maintenant

Tout l’art de moderniser un appartement haussmannien est de donner l’illusion qui n’a pas été modifié, qu’il a toujours été configuré de cette manière. En effet, pour que l’appartement soit bien modernisé, mais qu’il conserve son charme, les attributs de l’appartement haussmannien doivent être présents : corniches, moulures, cheminées, parquet…

Qu’est ce qu’un appartement haussmannien ?

Salon luxe appartement haussmannien Xavier Lemoine

Un appartement haussmannien se situe dans un immeuble haussmannien. Suivant les niveaux, on distingue différents types d’appartements : 

  • 1er étage : historiquement réservé aux commerçants, la hauteur sous plafond est limitée. 

  • 2ème étage, dit « l’étage noble ». C’est l’appartement qui a la plus grande hauteur sous plafond, et qui bénéficie d’un balcon,

  • 3ème, 4ème, étages ont une hauteur sous plafond plus faible que le deuxième, et n’ont généralement pas de balcons. 

  • Le 5ème étage a également un balcon, pour l’équilibre visuel de la façade. Sa hauteur sous plafond est également plus basse que le 2ème étage. 

  • 6ème étage : les chambres de services ou chambres de bonnes, qui étaient autrefois utilisées par le personnel de maison. 

Les appartements haussmanniens se caractérisent tous par un sol parquet, qu’il soit en point de hongrie ou lames droites, des cheminées en marbre, et enfin des moulures. Les standing de l’appartement dépendent de la surface, mais aussi de la richesse des ornements (cimaises, corniches, cheminées).

Redéfinir les espaces

Plusieurs options s’ouvrent à vous pour créer un plan facile à vivre, qui correspond à votre mode de vie contemporain.

– Rapprocher la cuisine des pièces de vie :

Initialement, les cuisines des appartements haussmanniens étaient situées au fond de l’appartement, la porte de service donnait d’ailleurs souvent sur cette pièce. Dans ce contexte, cette configuration oblige la personne qui cuisine à rester seule au bout de l’appartement pendant que le reste de la famille profite des espaces de vie comme le salon par exemple. 

Pour moderniser votre appartement haussmannien, vous pouvez rapprocher la cuisine des espaces de vie en la positionnant dans la salle à manger. Vous aurez ainsi une cuisine dinatoire, sans pour autant sacrifier de l’espace dans le salon. Les seules contraintes sont les évacuations, et l’esthétique de la cuisine. 

Pour ce qui est de l’évacuation des eaux sales de la cuisine (lave-vaisselle, évier), vous devez vous trouver à proximité d’une colonne descendante. En termes de distance, comptez 1 cm par mètre. Si il n’y a pas de colonne à proximité, vous pouvez installer une pompe de relevage, mais attention, son installation ne peut se faire sans l’accord de votre syndic d’immeuble. 

Puisque la cuisine va être ouverte sur le salon, veillez à choisir une cuisine esthétique. Pour bien s’intégrer à votre intérieur, elle doit être considérée comme une pièce de mobilier. 

Deux partis pris sont possibles : 

 

  • Soit la cuisine est visible et assumée, avec des éléments visuels forts, comme un plan de travail en marbre et des façades contrastées,

  • Soit la cuisine se fond dans votre intérieur, avec des rangements cachés, des jeux de miroirs, et des façades qui se confondent avec vos murs.

De notre point de vue, plus votre intérieur est spacieux, plus vous pouvez vous orienter vers une cuisine “assumée”, et au contraire pour votre intérieur est petit, plus vous devez vous orienter vers une cuisine qui se fond avec votre intérieur, sans quoi vous risquez d’avoir “la cuisine dans le salon”.

Cuisine sur mesure ouverte sur salon appartement haussmannien Xavier Lemoine Architecte d'Intérieur Paris
Salle de bain noir et blanc

– Créer une suite parentale ou master :

La création d’une suite parentale ou master est une demande qui revient dans 100% de nos projets. C’est un élément que vous devez absolument intégrer lors de votre rénovation d’appartement haussmannien, pour valoriser votre bien; notamment en cas de revente. 

Cet espace  doit comprendre :

  • Une chambre,

  • Un dressing au minimum, ou un walking closet,

  • Une salle d’eau ou salle de bain.

L’espace laissé libre par la cuisine peut être occupé par la suite parentale. 

 

Vous pouvez ainsi utiliser les évacuations de la cuisine pour créer la salle de bain parentale.

Ajoutez de l’agencement : 

Les agencements font partie intégrante de la modernisation de votre appartement haussmannien. En effet, c’est eux qui vont vous permettre de ne pas multiplier les éléments de mobilier, de rendre les espaces plus fluides, et enfin d’intégrer des matières plus contemporaines comme le Fénix par exemple. 

Ces agencements font partie intégrante des travaux, et doivent être anticipés et réfléchis avant le démarrage de ces derniers. En effet, pour que vous ayez l’impression que ces agencements ont toujours été présents, vous devrez sûrement rajouter une corniche au-dessus. Ces éléments de staff se posent pendant les travaux, lorsque toutes les cloisons sont montées, et avant que les enduits ne soient appliqués sur les murs.  

Créer des arches, pour marquer les passages et délimiter les volumes. Vous pouvez utiliser différents types de matériaux comme le bois peint ou naturel, la pierre, ou encore le métal. 

On distingue deux types d’agencements : ceux qui peuvent remplacer votre mobilier, et ceux qui structurent votre espace

Les agencements qui peuvent remplacer votre mobilier permettent de créer un intérieur plus fluide en réduisant le nombre de meubles. Par exemple, un placard intégré remplace une armoire. Le résultat va être une mise en avant de votre mobilier restant, et agrandir les espaces. Évidemment le but est de choisir un mobilier contemporain pour moderniser votre intérieur. 

Les agencements qui peuvent remplacer votre mobilier peuvent prendre différentes formes, voici une petite liste non exhaustive : 

  • Placards diverses, 

  • Cuisine sur-mesure, 

  • Verrière, 

  • Dressing, 

  • Meuble vasque, 

  • Bibliothèques,

  • Bureau.

Les agencements qui structurent votre espace viennent eux apporter une touche de modernité, dans la structure même de l’appartement haussmannien. Cela peut être des arches pour marquer les passages et définir les espaces par exemple. C’est ce système que nous avons utilisé dans la rénovation de cet appartement dans le 16ème arrondissement à Paris, et celle-ci dans le 17ème arrondissement.

Osez la couleur dans votre appartement haussmannien : 

Une majorité des appartement sont peints en blanc. C’est une configuration élégante, mais que nous trouvons un peu fade et répandue. Ajoutez des touches de couleurs dans votre appartement haussmannien pour ajouter du rythme et du relief à vos volumes. 

Trois solutions s’offrent à vous : 

  • Mettre en relief ou en avant certaines zones, comme des arches, ou des alcôves,

  • Peindre certaines pièces de couelurs, tout en conservant les plafonds blanc, 

  • Peindre les murs de la même couleur que les plafonds, y compris les corniches.

Utilisez des matériaux contemporains : 

Une autre solution pour moderniser votre intérieur haussmannien est l’utilisation de matériaux nouveaux, contemporains, ou bien de matériaux traditionnels mais revisités. 

Les matériaux traditionnels sont le bois, la pierre, le métal, le verre. Leurs traitements et applications, de façon contemporaine, vont moderniser votre intérieur tout en conservant le côté classique. Ce traitement moderne se fait surtout au niveau de l’agencement dans les espaces de réception ainsi que dans les salles de bain.

Pour l’agencement des espaces de réception, nous utilisons surtout le bois, le marbre, le verre, le métal, tandis que pour les salles de bains ou encore les cuisines nous nous servons principalement du marbre.

L’éclairage : 

L’éclairage joue un rôle important dans votre intérieur haussmannien. Un traitement moderne de celui-ci va vous permettre de créer une ambiance et de mettre en avant les volumes. L’idéal est d’utiliser un mix d’éclairage direct et indirect. 

Pour les éclairages directs, vous pouvez utiliser des suspensions contemporaines et des spots à encastrer ou en saillie. 

 

Concernant les éclairages indirects, vous pouvez positionner des LEDs dans des gorges lumineuses, que ce soit dans les faux-plafonds, ou bien dans les niches.

Spot en saillie Tono DGA

Conclusion : 

Vous connaissez maintenant les principaux leviers pour moderniser votre appartement haussmannien. Vous pouvez tout d’abord redéfinir le plan en essayant de rapprocher la cuisine au maximum des pièces de vie et en créant des rangements intégrés. 

L’utilisation de matériaux plus modernes, ou revisités comme le parquet ou les appareillages électriques vous permettent également de moderniser votre intérieur. 

L’utilisation de couleurs et un éclairage plus travaillé vont également vous permettre de créer une ambiance beaucoup plus contemporaine dans votre intérieur haussmannien, sans pour autant dénaturer les lieux. 

Si vous souhaitez plus de conseils ou d’idées pour votre intérieur, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec nous.

7 questions indispensables à poser avant de choisir un Architecte d’Intérieur

Vous cherchez un architecte d’intérieur… mais vous ne savez pas comment faire le bon choix ? Dans ce cas la vous êtes au bon endroit, je vous ai écrit cet article vous présentant les 8 questions indispensables que vous devriez poser à votre future architecte d’intérieur afin d’évaluer si il / elle sera en mesure de vous aider à réaliser votre projet de rénovation pour que vous vous sentiez bien chez vous. 

 

1 . Comment définissez-vous votre style ?

Chaque architecte d’intérieur a son style, sa “signature”. C’est normal, c’est humain, chaque personne, a une manière, une façon d’aborder un projet. Certains sont dans l’épure, d’autres aiment des intérieurs plus fermés, certains aiment les open-space, d’autres les espaces plus fermés… Certain(e)s architectes d’intérieur ,suivent plus les modes que d ‘autres, ou travaillent avec certaines palettes de couleurs, ou bien certains matériaux, la liste est longue. 

Le premier objectif est pour vous de déterminer si le style de l’architecte d’intérieur correspond à vos goûts. C’est un peu comme lorsque vous choisissez de vous rendre dans un restaurant, vous regardez la carte, les menus, l’ambiance générale, et si l’ensemble vous plaît, en fonction de vos goûts, de vos envies du moment, vous choisissez d’y manger ou non. 

C’est la même chose avec un architecte d’Intérieur, ses réalisations passées doivent correspondre, à vos goûts, à votre vision des espaces. Si cette adéquation n’est pas présente dès le départ, alors votre collaboration ne sera pas fructueuse.

2. Sur quels types de projets travaillez-vous ?

Certains architectes d’intérieurs sont “spécialistes”, d’autres sont “généralistes”. 

Les spécialistes sont par définition spécialisés dans  un ou plusieurs types de projets, par opposition aux généralistes, qui prennent en charge tout type de projets. 

On distingue deux grandes familles de projets :  les projets résidentiels et les projets commerciaux. 

  • Les projets particuliers / résidentiels.

Ils englobent par définitions, tous les projets qui correspondent à l’habitat, cela va du studio, en passant par les appartements familiaux, les lofts, les villas, ou encore les hôtels particuliers. 

  • Les projets commerciaux. 

Toujours par définition, ils concernent tous les types de projets liés à une exploitation commerciale de locaux, comme des bureaux, des boutiques, en passant par les hôtels, ou encore les restaurants, cabinets médicaux, ou tout types d’espaces qui accueillent du publique en générale. 

Savoir et comprendre sur quel type de projet travaille votre futur architecte d’intérieur est un autre indicateur important pour vous. Si vous souhaitez repenser et rénover un T3 familiale, un architecte d’intérieur qui a l’habitude réaliser des boutiques de prêt à porter et des restaurants ne sera peut être pas le plus pertinent, et vis et versa si vous souhaitez réorganiser un cabinet médicale, un architecte d’intérieur spécialisé dans la réhabilitation de lofts ne sera peut être pas le plus indiqué. 

L’idée générale est de de trouver un bon mixte : style / spécialisation / feeling avec la personne. 

Il vaut mieux un architecte d’intérieur avec qui vous vous entendez bien au départ, avec un style qui vous correspond, qui fait aussi bien du résidentiel que du commercial, plutôt qu’une personne spécialisé dans le résidentiel (si c’est votre projet), avec un style qui ne vous parle pas vraiment, mais avec qui vous vous entendez très bien

3. Sur quelle zone géographique  travaillez-vous ?

L’architecture d’intérieur est une activité assez locale. L’architecte d’intérieur sera amené à vous rencontrer régulièrement pendant la phase d’étude, et de façon hebdomadaire sur le chantier. Malgré les outils de visioconférence, le contact humain est à privilégier au maximum. Un architecte d’Intérieur exerçant à quelques kilomètres maximum de votre projet est à privilégier, cela lui permettra d’être réactif durant notamment la phase de chantier.

4. Quelles sont vos disponibilités ?

Un projet de rénovation dure plusieurs mois, environ 3 mois d’étude, et encore minimum 3 pour la réalisation des travaux. En général, le projet dure de 6 à 9 mois. 

Ce délai a un impact financier car votre bien est “immobilisé” pendant au moins la période des travaux. C’est une période pendant laquelle vous devrez peut-être rembourser un crédit, et sûrement louer un autre logement. C’est important que vous demandiez à l’architecte d’intérieur ses disponibilités pour prendre en charge votre projet pour minimiser au maximum le coût de l’immobilisation de votre maison ou appartement. C’est pour ça qu’il est vraiment important d’établir le contact avec votre futur architecte d’Intérieur le plus en amont possible, si possible au moment de la formulation ou de l’acceptation de votre offre, si vous êtes en processus d’acquisition. 

5. Quel est le déroulé de votre prestation ?

Cette question est la suite logique de la précédente : le déroulé de la prestation. Puisque le projet s’étale sur plusieurs mois, il est important que vous ayez en tête le planning d’intervention, avec les différentes phases et leur durée approximative. Voici à quoi peut ressembler un projet de rénovation / décoration d’un appartement / maison de 150 m2 :

Etude :

3 mois, en général la durée du processus d’acquisition dans le cas où vous achetez votre bien et que vous ne l’occupez pas actuellement. 

Voici un exemple de déroulé d’étude : 

Avant mission

2 semaines : entre le premier rendez-vous et la décision de travailler ensemble

Etude

Mois 1

2 semaines : pour obtenir le plan de l’existant (organisation des plannings, disponibilité de l’agence immobilière pour accéder au bien…)

2 semaines : pour formaliser 2 propositions d’agencement

Mois 2

1 semaine : attente de votre retour

1 semaine : réalisation de la 3ème option. 

2 semaines : élévations 

Mois 3

4 semaines : recherche / validation des matériaux et fournitures 

2 semaines : obtention des devis

2 semaines :  validation des devis / programmation des travaux

Travaux : 

4 à 6 mois suivant les spécificités, contraintes techniques. 

C’est un exemple de programme que nous traitons quotidiennement à l’agence et qui est raisonnable si l’on veut un projet bien préparé et bien réalisé. 

6. Quel est votre mode de rémunération, forfait, pourcentage ?

Tout travail mérite salaire ! La prestation de l’architecte d’intérieur  est naturellement rémunérée et doit être incluse dans votre budget global. Il est important de connaître votre enveloppe budgétaire, avant de commencer, évidemment vos travaux, mais également avant de choisir la personne qui  va s’occuper de votre intérieur.  

Il existe deux types de rémunérations : le variable et le fixe. 

La rémunération variable, indexée au montant des travaux est une des plus courantes. Pour faire simple, plus le montant des travaux est élevé, plus la prestation de l’architecte d’Intérieure est élevée, même si une dégressivité au niveau du pourcentage est généralement appliquée en fonction du montant, le plus généralement par paliers. 

La rémunération au forfait n’est par définition pas indexée au montant des travaux mais sur la charge de travail à effectuer. L’architecte d’intérieur évalue le temps qu’il temps qu’il est susceptible de passer sur votre projet et va vous présenter une offre commerciale en fonction. 

Afin d’avoir un maximum de visibilité sur votre projet, demandez toujours sur quel type de rémunération se positionne l’architecte d’Intérieur. Ce sera plus facile pour vous d’établir votre budget. 

7. Comment est-ce que vous aborderiez notre projet ?

C’est une question à laquelle il est difficile de répondre du “tac au tac”. L’idée n’est pas de piéger votre interlocuteur, mais plutôt de comprendre sa méthodologie et son inspiration. 

Sans cahier des charges de votre part, Architectecte d’Intérieur ne peut pas vous proposer de solutions concrètes, sans quoi ce serait un intérieur pour lui, et non pas pour vous. 

L’idée est plutôt  pour vous de comprendre comment va se dérouler votre collaboration, les étapes de votre projet, et ses inspirations à chaud. 

Conclusion

Comme vous avez pu le découvrir, choisir un Architecte d’Intérieur pour prendre soin de votre projet de rénovation requiert une petite préparation de votre part. Vous devez avoir toutes les cartes en main pour être sûre de faire le bon choix. 

Vous devez connaître son style, ses partenaires, ses spécialités (qui doivent correspondre à votre projet), ainsi que ses disponibilités, ses tarifs, et la manière dont il va travailler sur votre projet. 

Maintenant, à vousa vous de jouer !

Contactez des architectes d’Intérieur qui vous inspirent, et posez-leur toutes vos questions pour choisir celui qui vous correspond le mieux !

Vous avez un projet?

Contactez-nous

Appelez-nous
ecrivez-nous

Parquet ancien : Comment le rénover et l’entretenir durablement

Depuis de nombreuses années, vous appréciez l’esthétique et le confort du paquet ancien. Chaleureux, isolant, durable et tempéré, le plancher de qualité fait en effet partie des revêtements de sol les plus appréciés.

Pourtant, au fil des décennies rayures, taches, coups et parfois humidité dégradent même les plus résistantes des boiseries. Heureusement, les parquets anciens, planchers massifs et contrecollés, peuvent, à l’inverse des sols stratifiés, être poncés et rénovés plusieurs fois, pour une durabilité proche du siècle.

Read More

Piano de cuisine : bonne ou mauvaise idée ?

En ces temps de confinement, vous devez vous servir beaucoup plus de votre cuisine et donc de votre cuisinière ou plaques de cuissons. Peut être vous êtes vous déjà posé posé la question d’avoir un Piano de cuisson. Si c’est la cas, voici mes conseils :

 

Un Piano de cuisine, c’est quoi ?

Un piano de cuisine est un piano de cuisson. Jusque là réservé aux restaurants ou à certaines grandes cuisines chez des particuliers, le piano de cuisson gagne sa place dans de nombreuses cuisines. 

Pour être qualifié de « piano de cuisson », celui-ci doit posséder au moins deux fours et 5 feux – brûleurs à gaz ou plaques à inductionUn piano de cuisine donne la possibilité à la personne qui cuisine de préparer tout le repas en une fois, de l’entrée au dessert. 

Malgré son côté hyper esthétique, le Piano de cuisine pose certaines contraintes, et ne peut pas être installé dans toutes les cuisines. 

 

Les atouts d’un piano de cuisine

Sa praticité :

Par définition, le piano de cuisson a plusieurs fours. Un vrai piano a au moins deux fours et jusqu’à quatre. La première qualité d’un four de piano est la grande capacité de sa cavité principale, plus large qu’un four classique. Le second four est soit un tiroir chauffant permettant de garder vos plats au chaud, soit un four électrique si le premier était à gaz, soit un four catalyse si le premier était pyrolyse. À cela peuvent s’ajouter le grill séparé et le four cuisson lente. Notez qu’il existe souvent un petit four en plus de la grande cavité, très économique si l’on ne veut faire cuire qu’une pizza.

 

Sa taille :

Sa taille, qui peut être soit une faiblesse, soit un atout, suivant la place dont vous disposez. 

Très confortable grâce à ses grandes dimensions, le piano de cuisson fait aussi office de rangement car il offre la plupart du temps un grand tiroir. Idéal si vous aimez avoir près de vous vos ustensiles ou autres. 

Le piano de cuisine permet aussi de préparer plusieurs plats en même temps voir plusieurs repas.  

 

Son intégration :

Un piano de cuisine s’intègre dans toutes les cuisines, qu’elle soit classique ou contemporaine, que les façades de cuisine peuvent être moulurées ou non. Le piano de cuisson est souvent assorti d’un plan de travail en mabre.

Voici quelques exemples d’intégration de piano dans une cuisine contemporaine :

 

Piano de cuisson cuisine moderne Xavier Lemoine Architecte d'Intérieur Paris


Les contraintes d’un piano de cuisine 

 

Sa taille :

Le piano de cuisine est souvent d’une taille assez imposante, de 90 centimètres à 180 centimètres de large. Il faudra prévoir de la place pour en avoir un dans votre cuisine.

Son prix (pour les modèles haut de gamme)

Le piano de cuisson s’adresse à tous les cuisiniers, débutants ou confirmés. Cependant, s’offrir un piano de cuisson représente un investissement car son prix peut varier de 1.500 à 20.000 euros et plus.

 

L’entretien

Un piano de cuisson peut demander un entretien rigoureux et après chaque utilisation. 

En effet, sur certains modèles, comme les Lacanche ou Lacornue, les brûleurs sont en laitons, et doivent être nettoyés quasiment après chaque usage. De même pour le four, qui n’a pas de fonction pyrolyse, et doit être nettoyé à la main.

 

Pour conclure, le piano de cuisson est un élément très esthétique dans une cuisine,  qui permet de préparer de nombreux éléments en même temps. Son prix et ses dimensions peuvent varier suivant les fournisseurs et les modèles. Les modèles haut de gamme sont évidemment les plus chers, mais sont aussi ceux qui demandent le plus d’entretien.

Confinement, comment se sentir bien chez soi ?

Cette période confinement nous force à rester chez nous, et c’est dans ces moment-là que l’on se rend compte à quel point la décoration de notre intérieur est important.

Ces semaines sont la période idéale pour réinvestir son intérieur, le renouveler avec ce que vous avez à disposition, pour ne pas s’en lasser, et créer une ambiance qui vous plait pour vivre ce confinement le plus agréablement possible.

Voici mes conseils pour revoir votre décoration sous un angle cosy et confortable :

1 Faites le tri.

L’empilement est l’ennemie d’une belle décoration et d’un intérieur confortable. Votre intérieur a besoin de respirer, la circulation doit être fluide, encore plus si votre espace est restreint. Prenez un moment pour faire un grand ménage de printemps et trier ce dont vous avez besoin de ce dont vous pouvez vous séparer, au moins temporairement, comme une chaise en trop, un porte manteaux sans intérêt, un guéridon, un tapis… Tout ce qui ne vous plait plus ! N’hésitez pas à donner ou à vendre sur leboncoin par exemple, rien ne se perd, et vous ferez sûrement un heureux !

2 Changer vos meubles de place

Une fois que vous aurez fait votre trie, vous y verrez beaucoup, plus clair ! C’est le moment de bouger vos meubles pour donner une nouvelle vie à votre espace. Résultat ?

Vous allez découvrir une nouvelle pièce ! Les espaces seront différents, la circulation différente, et vous serez surement plus à l’aise pour travailler, avec un espace bureau par exemple, ou passer un moment en famille.

3 Changer les bibelots de place,

Une fois que vous avez changé vos meubles de place, c’est au tour des bibelots !

Ils sont sur vos étagères, sur une table, dans une bibliothèque… Ils font partie intégrante de votre décoration. Changez-les de place, et votre décoration va évoluer !

SI vous avez une table basse en verre, placez-y des livre en dessous, et si c’est déjà, le cas alors changer l’ordre, vous verrez que de nouvelles couleurs et volumes apparaitront, de même pour les étagères ou bibliothèques !  

Ces 3 principaux changements vont vous permettre de vivre dans un nouvel intérieur, et d’appréhender les semaines  qui viennent avec sérénité !

Notre projet place Victor-Hugo publié.

Une de nos dernière réalisation dans le très bel ouvrage « Private Spaces »

Nous sommes très fiers de partager avec vous cette bonne nouvelle. Une de nos dernière réalisation, place Victor-Hugo à Paris est présente dans le très bel ouvrage « Private Spaces », édité par la maison d’édition Belge Beta Plus Publishing.

Leurs ouvrages regroupent les plus belles photos des meilleures réalisations du moment, à travers le monde. C’est une très belle reconnaissance pour notre agence, qui réussit à imposer son style et sa vision sur des projets toujours plus ambitieux.

Ce projet a nécessité plusieurs mois d’étude et de réalisation pour atteindre le niveau d’exigence pour lequel nos clients nous font confiance. C’est un travail d’équipe, tant au niveau de l’agence dans sa phase de conception et de suivi de la réalisation, que sur le chantier, avec des artisans exceptionnels. Plusieurs corps de métiers, comme des marbriers, des ébénistes, des métalliers se sont succédés pour créer l’intérieur désiré.

Pour plus d’information sur Beta Plus Publishing, et pour acheter ce bel ouvrage, cliquez sur le bouton ci-dessous.

ACHETER L'OUVRAGE

Vous avez un projet?

Contactez-nous

Appelez-nous
ecrivez-nous

Verrière d’atelier : quel type de verrière d’intérieur installer ?

Élément tendance en matière de décoration d’intérieur, la verrière constitue une excellente façon d’apporter de la luminosité à une pièce. Découvrez les différents modèles de verrière d’intérieur simple qu’il est possible d’installer chez soi.Read More

Comment climatiser son appartement ?

Installer une climatisation dans un appartement peut demander des travaux complexes, nécessitant l’accord de la copropriété. Découvrez tous les points à examiner si vous envisagez de mettre en place un système de climatisation dans votre logement.Read More

Utiliser des portes toute hauteur

Vous trouvez sûrement que les portes toutes hauteur apportent un vrai plus à un intérieur, mais vous vous posez des questions sur leur mise en œuvre et leur intégration chez vous ? 

Vous avez raison de vous poser ces questions. Une porte toute hauteur permet de créer une impression de hauteur et de fluidité dans votre intérieur, et apporte un vrai côté “sur-mesure”.  Mais sa mise en œuvre peut s’avérer assez technique, et elle doit s’inscrire dans un projet global, pour une intégration parfaite. 

Dans cet article, je vais vous partager mes connaissances et mon expérience sur la mise en œuvre des portes toute hauteur.

Dans cet article je vais vous expliquer :

 

  • Qu’est ce qu’une porte toute hauteur ?
  • Quels sont les différents types de portes ?
  • Comment intégrer une porte toute hauteur dans votre intérieur ?
  • Quelles est sa mise en œuvre ?
  • Les points de vigilance lorsque vous décidez d’installer une ou plusieurs portes toutes hauteur chez vous.

Commençons par le début, qu’est ce qu’une porte toute hauteur ?

Il existe deux grands types de portes. 

Les portes dites classiques, ou traditionnelles, qui ont une hauteur X, au-dessus desquelles se trouvent une partie maçonnée qui va jusqu’au plafond que l’on appelle l’imposte. C’est le type de portes que vous retrouvez dans 99% des intérieurs privés. 

Viennent ensuite les portes toute hauteur, aussi rares que élégantes. A l’inverse des portes classiques, il n’y a pas d’imposte entre le haut de la porte et le plafond. Celle-ci occupe tout l’espace entre le sol et le plafond.

Quels sont les deux grands types de portes  ?

  • Battantes : 

une porte battante est un porte “classique”, que vous retrouvez dans 99% des intérieurs. Plusieurs variables existent néanmoins.Vous pouvez tout d’abord choisir le style, la hauteur, la largeur, le type de quincaillerie, et enfin le sens d’ouverture : ouvrant droit / gauche, poussant droit / gauche.

  • A galandage

Une porte à galandage est une porte coulissante qui “rentre” dans le mur. Cela veut dire que la cloison fait minimum 10 cm d’épaisseur afin de pouvoir accueillir le caisson dans laquelle la porte va venir se nicher lorsque celle-ci est en position ouverte donc dans le mur.

Caisson porte à galandage

Caisson de porte à galandage

Comment intégrer une porte toute hauteur dans votre intérieur ?

Il y a deux principaux partis pris pour intégrer visuellement une porte toute hauteur dans votre intérieur : soit la mettre en avant, soit la faire disparaître.

Pour mettre en avant une porte sous tenture dans son intérieur, il faut jouer les contrastes Cela veut dire qu’elle doit être visible. 

Elle peut : 

  • Contraster avec les murs : 
    • Choisissez un revêtement, une texture différente des murs autour, comme par exemple une porte bois sur un mur peint, ainsi la porte va ressortir. 
    • Choisissez une couleur différente, qui va la faire ressortir par rapport au reste du décor. 
    • Choisissez un style différent : si vous avez un intérieur haussmannien par exemple, vous pouvez imaginer de placer des portes 

Porte toute hauteur contrastée
Porte toute hauteur invisible

Au contraire; pour faire disparaitre une porte sous tenture, elle doit être de la même finition que les murs qui l’entoure. 

Les finitions peuvent être  : 

  • De la peinture, comme les murs,
  • Une finition bois si les murs sont recouverts de placages bois,
  • Ou encore miroir si les murs sont recouverts de miroir.

L’autre solution est d’appliquer un revêtement miroir, même si les murs n’en sont pas recouvert, pour créer comme une ouverture. Cette solution est assez bien adaptée dans les circulations par exemple.

Une porte toute hauteur a plusieurs interêts dans un intérieur :

  • Elle apporte de la hauteur. Le fait qu’il n’y ai pas d’imposte ne crée pas de rupture visuelle, ainsi le regard “file” directement du sol au plafond. 
  • La porte toute hauteur crée un intérieur fluide et contemporain. Le concept de “less is more” s’applique ici. L’imposte est un élément visuel qui disparaît, créant ainsi un intérieur plus fluide. 
  • Les portes toutes hauteur sont un concept assez contemporain. Elles permettent ainsi, en créant un petit anachronisme, de moderniser un intérieur ancien, comme un haussmannien par exemple. Mais attention, elles sont difficiles à intégrer dans un intérieur plus ancien, et doivent, dans la plupart des cas, être considérées comme un élément fort de décoration fixe.

Quelle est sa mise en oeuvre ?

La pose d’une porte d’une porte toute hauteur doit être prévue dès le début des travaux. 

Celle-ci est différente s’il s’agit d’une porte battante ou bien d’une porte à galandage.

Dans les deux cas, un faux plafond est nécessaire, soit pour encastrer le bâti, soit pour encastrer le rail sur lequel la porte à galandage va coulisser. 

  • Porte battante : 

Un bâti doit être encastré dans les cloisons pour maintenir  la porte droite et assurer le bon fonctionnement de l’ouverture et de la fermeture. Des charnières invisibles sont généralement utilisées pour des portes toute hauteur. Les portes doivent être suffisamment épaisses, au moins 50 mm, pour permettre d’encastrer les charnières. 

Vous pouvez profiter de cette épaisseur pour intégrer de la laine acoustique dans les portes pour les rendre phoniques. 

  • Porte à galandage  : 

Ici pas besoin de charnières mais d’un rail. La porte va coulisser dans le mur grâce à un rail fixé au plafond. Il est donc nécessaire qu’un faux-plafond soit en place pour masquer complètement le rail. Un guide au sol va permettre à la porte de ne pas osciller lors de sa manipulation.

caisson porte à galandage toute hauteur
Rail plafond porte à galandage toute hauteur

Est-ce que je peux avoir l’aspect  d’une porte toute hauteur, sans avoir une porte toute hauteur ?

Oui c’est possible, ça peut être le cas si vous avez des plafonds de niveaux différents de chaque côté de la porte. 

Dans ce cas là, vous pouvez créer un imposte fictif, qui reprend l’aspect de la porte toute hauteur, comme sur cette photo.

Dans la cas exposé ici, vous avez différentes porte sous tenture (bâtis invisibles), uavec un imposte fixe dans la même finition, ce qui donne l’imression d’avoir des portes toute hauteur, alors qu’elle ne le sont pas.

Porte toute hauteur fictive

Conclusion : 

Vous l’avez compris, une porte toute hauteur apporte une vraie plus value esthétique à votre intérieur, mais s’inscrit dans un projet global, dans le cadre d’une rénovation totale par exemple. Il existe différents types de portes, que ce soit battantes, à galandage, sous tenture, avec chacune des mises en œuvre et des fonctionnalités différentes.

Vous aimez nos réalisations ?
Vous souhaitez travailler avec nous ?
Fixons un rendez-vous.

Quels sont les avantages d’avoir une robinetterie de douche encastrée ?

Posséder une robinetterie de douche encastrée permet d’offrir à votre douche un design à la fois moderne, contemporain et élégant. Une robinetterie encastrée est principalement caractérisée par l’absence de visibilité de plusieurs éléments qui la composent.Read More

Comment installer un spa sur-mesure chez vous?

Avoir un spa chez soi est synonyme de confort et de bien-être au quotidien. Cette installation, sans être complexe, nécessite toutefois de faire appel à un architecte d’intérieur ou à un professionnel. Nous nous intéresserons aujourd’hui au cas d’un spa intérieur.Read More

Comment aménager un dressing sur-mesure ?

Avoir un dressing permet d’avoir accès à tous vos vêtements, bagages ainsi qu’à vos accessoires en un seul endroit. Plusieurs paramètres sont à intégrer dans votre réflexion, comme la surface disponible, le choix des rangements, des finitions etc… Aujourd’hui, nous vous présentons comment vous créer un dressing sur mesure, esthétique et adapté à vos besoins.Read More

Quelles couleurs pour une chambre à coucher ?

Pour rendre sa chambre à coucher aussi agréable que possible, chaque détail compte. De l’agencement du lit jusqu’au choix des peintures, tout doit être calculé afin de faciliter le sommeil de ses occupants. Voici donc quelles sont les couleurs les plus indiqués pour cette pièce si intime de la maison.Read More

Aménager une pièce en bibliothèque – Mes conseils d’architecte

Lorsque l’on visite la résidence d’un passionné de lecture, il n’est pas rare d’y trouver une bibliothèque personnelle. Ce meuble de rangement est assez volumineux, et il est parfois difficile à positionner chez soi. Voici donc quelques petits conseils pour réussir à obtenir une bibliothèque parfaitement adaptée à son logement.Read More

Modèles de salle de bains avec douche italienne et baignoire

Au moment d’aménager sa salle de bains, le choix entre baignoire et douche italienne est souvent difficile. Si vous avez l’espace de vous offrir ces deux possibilités, alors l’organisation de la pièce sera primordiale. Il s’agit surtout de parvenir à optimiser au maximum l’espace dont on dispose.Read More

Crédence de cuisine : Quel design choisir ? 

Elément incontournable de la cuisine, la crédence est un élément à choisir avec soin car elle peut faire la différence. Détail essentiel de la pièce, la crédence a une fonction technique et esthétique. Technique pour protéger le mur des projections, esthétique pour embellir visuellement la pièce. L’objectif est de coordonner les deux fonctions pour arriver à un résultat qui vous plait.

Il y a pour moi deux solutions possibles : accorder les crédences au plan de travail ou bien les dépareiller. Pour accorder la crédence, il faut en plan de travail en pierre naturelle ou bien recomposée, du type Silestone ou Detkon de chez Cosentino. Vous pouvez également accorder une crédence avec un plan de travail en inox ou bien en bois.Read More

Idées d’aménagement de cuisine – Mes conseils d’architecte

Choisir comment aménager sa cuisine est assez compliqué. Il s’agit là d’une pièce essentielle de la maison qui demande un entretien particulier. Le but ultime serait de la rendre la plus fonctionnelle possible. Voici donc quelques conseils pour y parvenir.

Premièrement, il faut privilégier les plans de travail. Lorsque l’on cuisine, il est primordial de disposer d’un grand espace. De ce fait, l’installation d’un plan de travail permet de gagner énormément de place dans la pièce. Read More

Chambre parentale avec salle de bain et dressing : Idées de décoration

Véritable refuge et havre de paix dans la maison, la suite parentale est un espace dédié à la détente et à la relaxation, et au repos. De fait, il faut que la décoration de cette pièce soit en totale adéquation avec cet esprit. L’ambiance doit représenter votre personnalité, et doit créer une atmosphère relaxante. Voici donc quelques idées pour obtenir une parfaite harmonie.Read More

Comment aménager une chambre ? Conseils d’architecte d’intérieur

Pièce assez particulière de la maison, la chambre à coucher est un véritable lieu de vie à part entière. Il s’agit là d’un espace essentiel que chaque occupant cherchera à personnaliser selon ses goûts. Mais au-delà de cela, il existe quelques règles pour aménager sa chambre de la meilleure manière possible.Read More

Contact

Téléphone fixe

À propos de nous

L’agence intervient sur la rénovation et la décoration d’appartements haussmanniens, de duplex, de lofts. Le métier d’architecte d’intérieur, c’est aussi un travail permanent avec des architectes DPLG, scénographes, des professionnels issus de l’école Boulle, et d’autres écoles d’architecture. Je propose également, à la demande, du mobilier sur-mesure.

Suivez-nous

Respect de vos données personnelles conformément à la loi RGPD du 25 mai 2018

Finalité du traitement de vos données personnelles

Les informations saisies seront utilisées afin de vous recontacter suite à votre message. Nous stockons ces informations dans notre outil interne dans le seul but de traiter votre demande par notre équipe qui aura besoin de lire ces informations afin de vous recontacter et vous apporter une réponse pertinente et efficace. Ces informations ne seront pas diffusés ou vendues soyez rassurés, notre société est des plus soucieuses et respectueuses des données personnelles.

Type de données personnelles traitées

- Email
- Nom
- Adresse
- Téléphone

Transfert des données personnelles à des tiers (autre que Xavier Lemoine)

TypeForm : qui nous permet de recevoir vos données saisies. (https://www.typeform.com/blog/news/gdpr/)
OVH : siège en France - gère les serveurs où sont hébergés les données du site

Annulation de votre consentement

Vous pouvez à tout moment nous demander la suppression de vos données personnelles en nous en faisant la demande par mail. Nous conservons vos données maximum 24 mois.

Responsable du traitement de vos données personnelles

- Raison sociale : Xavier Lemoine
- Adresse : 99 rue Jouffroy d'Abbens, 75017 Paris
- Téléphone (coût appel local depuis la France) : (+33) 01 55 06 08 15

Nous pouvons être également amenés sur certaines pages ou publications à activer les services suivants :

Youtube
Consentement pour afficher Youtube
Vimeo
Consentement pour afficher Vimeo
Google Maps
Consentement pour afficher Google