L’installation d’un système de climatisation apporte une plus value à votre appartement ou votre maison, que ce soit en termes de confort, ou bien à la revente. L'installation d'un climatiseur nécessite des travaux lourds, qui sont à prendre en considération avant vos travaux de rénovation. En effet, pour que le système soit correctement intégré, vous devrez faire passer des gaines dans les faux plafonds, installer des unités dans les agencements ect...

Dans cet article, je vais vous présenter tout d'abord comment fonctionne un système de climatisation, je vais ensuite vous présenter les différents systèmes qui existent sur le marché, comment les intégrer de façon élégante dans votre intérieur (appartement ou maison), et enfin un point sur les différentes autorisations que vous devez demander avant de commencer vos travaux et les erreurs à éviter.

Comment fonctionne un système de climatisation ?

Une climatisation est tout d’abord une installation qui permet de modifier, contrôler ou réguler la température d’une pièce. Le principe est simple, il s’agit de produire de l’air froid pour rafraîchir l’air ambiant. La climatisation prélève la chaleur de la pièce et la rejette à l’extérieur, sur le même principe qu’un réfrigérateur. La température, elle, est réglée électroniquement.

Climatisation réversible :

En plus de rafraîchir votre intérieur, le climatiseur peut également vous proposer de la chaleur, comme, un chauffage à air pulsé, c’est une climatisation réversible. Tous les climatiseurs ne proposent pas ce type de fonctionnement, n'hésitez pas à demander au professionnel qui va vous établir le devis, d’inclure cette solution, cela peut vous aider à ne pas avoir trop de radiateurs dans votre pièce.

Couplée à une pompe à chaleur :

Les maisons ont de plus en plus de pompes à chaleur pour générer de l'air chaud. Une climatisation peut tout à fait être couplée à cette pompe à chaleur pour générer de l'air frais. Pour ce type d'installation spécifique, mieux vaut vous adresser à un professionnel pour qu'il intègre également la solution de chauffage à son offre de prix.

Pour ce qui est des appartements, le système de climatisation ne peut pas être couplé à une pompe à chaleur puisque celle-ci n'équipe pas les copropriétés.

Lorsque vous souhaiter installer une climatisation, dans les deux cas, il va falloir positionner une unité extérieure pour expulser l’air chaud, et une ou plusieurs unités intérieures pour les pièces que vous souhaitez climatiser.

Monobloc :

C'est un système de climatisation qui permet de combiner les unités extérieures et intérieures en un seul appareil. C'est son seul avantage. Cet appareil n'est ni esthétique, ni encastrable. L'évacuation de l'air chaud se fait via un tuyau d'évacuation vers l'extérieur. Du fait de sa mise en service simple, son prix reste maîtrisé.

Monobloc

Split :

C'est un des climatiseur les plus courant car un des moins onéreux. Vous avez déjà tous vu une unité de climatisation fixée au mur, généralement en plastique blanc ? C'est un split. Cet appareil est relié à une unité extérieur par un câble frigoriphique et distribue de l'air chaud ou froid (réversible) dans la pièce à la demande. Son seul inconvénient est son manque d'esthétique.

Split

Gainable :

C'est toujours une climatisation, mais cette-fois ci complètement encastrée. Nous allons voir dans le paragraphe suivant son intégration.

Les différentes possibilités d'intégration de votre climatisation :

Dans toutes les rénovations, il existe deux grands systèmes d'installation : en applique et encastrée. Comme tout architecte d'intérieur qui se respecte, nous favorisons évidemment la pose encastrée. Elle est beaucoup plus esthétique car elle disparaît visuellement dans votre intérieur. Mais cela a un prix, et il est beaucoup plus élevé que la pose en applique. Comptez également plus de temps pour l'installer.

Les climatiseurs mobiles sont une autre solution, mais ne rentrent pas dans le cadre de la rénovation d'un appartement. Installer un climatiseur mobile s'apparente plus à la pose d'un accessoire d'appoint, même si elle reste efficace pour rafraîchir une pièce.

La pose en applique est rapide et facile à mettre en place. Vous avez une unité extérieure, reliée à un différents unités intérieures, les splits, qui sont répartis dans les différentes pièces suivant le besoin de rafraîchissement. Un split nécessite simplement une arrivée électrique pour fonctionner, et doit évidemment être relié à l'unité extérieure par un un câble frigorifique.

L'installation encastrée vous oblige à repenser tout votre intérieur.

Il vous faut tout d’abord créer des réserves pour les unités intérieurs également appelées gainables. Deux solutions existent néanmoins pour installer les unités intérieurs :

  • au plafond, cachées dans un faux plafond, en général dans un pièce technique ou de circulation pour conserver les hauteurs sous plafond dans les pièces principales,
Pose d'un gainable dans le faux-plafond

Pose d'un gainable dans le faux-plafond
  • Fixées contre un mur, dans ce cas là on appelle cette configuration : en console.
Pose d'une climatisation en console

La pose en console a l'avantage de permettre de conserver les hauteurs sous plafond, en positionnant les appareillages dans des agencements par exemple. Vous avez ainsi une grille de soufflage sur le dessus, et une grille de reprise en plinthe.

Chaque pièce que vous souhaitez climatiser doit avoir une grille de soufflage ainsi qu’une grille de reprise d’air. Certains installateurs vous indiqueront qu’il n’est pas nécessaire d’avoir une grille de reprise dans chaque pièce, mais je vous le déconseille.  Chaque pièce que vous souhaitez climatiser doit avoir : une grille de soufflage, ainsi qu’une grille de reprise. C'est la base de la climatisation.

Dans nos projets nous utilisons des grilles de soufflage très discrètes qui permettent de camoufler au maximum ces éléments techniques.

Plusieurs options sont possibles pour camoufler les grilles de soufflage et de reprise. Vous pouvez les intégrer dans le l'agencement, ou bien au niveau des corniches et du staff.

Grille de soufflage sous les corniches

Grille de soufflage étroite

Tous ces éléments d'intégration, qui permettent de camoufler la partie technique, est un coût indirect de l'installation de votre climatisation. Cela implique de recréer des corniches en staff, un bien un jeu de faux-plafonds, ou encore de créer de l'agencement, ainsi que des raccords de plomberie pour l'évacuation des condensats. Tous ces éléments peuvent faire doubler le cout de votre installation.

Autorisation :

Les demandes d’autorisations pour installer une climatisation concernent principalement les propriétaires en immeuble, pas en maison, sauf si celle-ci est classée.

Si votre maison est classée, présentez votre projet à la mairie de votre commune, qui elle va vous aiguiller vers le bon service et vous demandera de monter un dossier à présenter à l’architecte des bâtiments de France, ainsi qu’aux services de l'urbanisme de votre commune.

Pour ce qui est d’un logement dans un immeuble, Dans un premier temps vérifiez le règlement de copropriété pour savoir si l'installation d'un climatiseur est autorisée ou non. En effet, surtout à Paris, certaines copropriétés sont peu enclines à l'installation de climatiseurs, de peur de voir leurs façades défigurées par des unités extérieures. Toutefois, si vous voyez des unités extérieures présentes dans la copropriété c’est bon signe, mais assurez-vous qu'elles ont été installées légalement !

Une autorisation de travaux est à demander à votre copropriété en assemblée générale si l'installation de l'unité extérieure modifie la façade de l'immeuble.  Pour que vous puissiez effectuer vos travaux, cette décision doit être acceptée à la majorité par les copropriétaires. N'hésitez pas à solliciter une assemblée générale extraordinaire, si la date de vote vous bloc dans l’avancée de vos travaux. En effet, vous devez avoir une réponse avant de commencer le chantier, car tous les plans vont être réalisés en fonction de l’installation, que ce soit un niveau électrique, maçonnerie, ou encore agencement.

A noter également, que si votre immeuble est classé, ou si vous vous trouvez dans une zone classée, votre demande peut également être soumise aux architectes des bâtiments de France.

Une solution alternative existe. Si votre appartement haussmannien est équipé d'anciens garde-mangers, vous pouvez tout à fait placer une unité extérieure à l'intérieur de celui-ci. Vérifiez tout de même avec l’installateur que la dimension de l’unité extérieure est compatible avec la dimension intérieure du garde-manger.

Avec cette solution, la façade de l'immeuble ne sera pas modifiée et l'unité aura l'espace nécessaire pour "respirer".

Les erreurs à éviter :

La principale erreur pour nous, lorsque vous souhaitez installer un climatiseur, est de ne pas prendre en compte cette installation au démarrage de votre projet. En effet, comme nous l'avons vu précédemment, pour que votre installation de votre climatisation soit parfaitement intégrée, il faut créer des points électriques, des passages de gaines etc, en particulier dans la rénovation d'appartement haussmannien.

Tout doit être pensé dès le départ, notamment au niveau du plan électrique. Le prix de cette installation est évidemment à prendre en compte, et si c'est en frein, vous pouvez y aller étape par étape. Vous pouvez commencer par créer toutes les alimentations, les coffrages, et évacuations, et dans un second temps, acheter le matériel que vous n'aurez plus qu'à raccorder.

L'autre erreur à éviter est de sous-dimensionner votre installation pour une question de budget. Il vaut mieux sélectionner quelques pièces à climatiser et le faire correctement, plutôt que d'avoir une installation sous-dimensionnée, avec une puissance trop faible, qui va être gourmande en énergie.  

N'hésitez pas à souscrire ou service de maintenance que le professionnel va vous proposer à la suite la mise en service des climatiseurs. Une climatisation demande de l'entretien pour assurer son bon fonctionnement, et il est important que celui-ci soit réalisé régulièrement par un professionnel.

Un climatiseur produit de l'eau ou de la condensation, c’est son fonctionnement normal. Un des enjeux est d'évaluer cette condensation pour éviter qu’elle ne détériore votre intérieur. Lorsque vous utilisez un split, aucun problème, un bac à condensat est prévu, et il vous suffit de le vider régulièrement. Si vous avez un système gainable, vous devez alors positionner l’unité intérieure près d’une colonne d’évacuation, afin que les condensats puissent s'évacuer dans celle-ci.



Conclusion :

Pour conclure, il existe différentes solutions pour climatiser votre appartement. Nous privilégions toujours une pose encastrée plutôt qu’en applique.

Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour intégrer les différents éléments techniques, que ce soit au niveau des corniches, de l’agencement, ou bien encore dans les faux-plafonds.

La réalisation de ces travaux nécessite une autorisation de copropriété si l’installation d’une unité extérieure ne peut se faire dans un ancien garde-manger.

Quelle que soit la solution technique que vous retenez, anticipez bien ce lot lorsque vous préparez votre projet.

Portrait Xavier Lemoine

Bonjour,
je suis Xavier Lemoine

Je suis architecte d’intérieur depuis 2014. Sur ce blog je documente tous mes conseils basés sur mon expérience acquise sur le terrain.

Réservez votre rendez-vous offert de 30 minutes

Rencontrez Xavier Lemoine et découvrez comment notre agence peut vous accompagner dans votre projet

Nos derniers articles

Tous les articles
Réunion préparation de projet
Vous aimez nos réalisations ?
Vous souhaitez travailler avec nous ?