Rénovation totale et décoration d'intérieur d'un appartement à Villiers

Au départ : un appartement Haussmannien à rénover et moderniser entièrement, n’ayant subi aucune transformation depuis 50 ans, et ne disposant ni de salle de bain, ni de système de chauffage. À l’arrivée : un appartement chaleureux à l’aménagement entièrement repensé, associant style classique et contemporain. Découvrez en détails la transformation et la rénovation de cet appartement haussmannien situé au cœur du 17ᵉ arrondissement de Paris.

Le projet

L’agence est intervenue sur l’ensemble des phases de ce projet, de la conception à la remise des clés, en passant par le suivi des travaux. Le cahier des charges était le suivant : moderniser et redonner vie à cet appartement de 80 m² en créant une atmosphère contemporaine et chaleureuse, tout en conservant le style Haussmannien d’origine de l’appartement. L’habitation devait accueillir une famille avec deux enfants en bas âge. Après trois mois d’études et cinq mois de travaux de rénovation, la métamorphose du lieu est impressionnante !

Un accueil chaleureux

Dès l’entrée dans l’appartement, on aperçoit ce papier peint panoramique Ananbô qui apporte de la profondeur à un couloir étroit. Surprenant, cet univers exotique et graphique vient contraster avec l’atmosphère plus stricte et classique du style Haussmannien. Encadrée par une cimaise en bois qui rappelle les moulures de ce type de logement, cette scène est mise en valeur à la manière d’un tableau dans une galerie. Les cimaises servant d’encadrement sont placées légèrement plus bas que les ouvertures, créant ainsi du relief dans cette pièce et renforçant l’impression de hauteur des arches.

Une banquette en velours rappelle les flamants roses du papier peint. Une suspension en osier apporte de la légèreté à ce hall et confirme le décalage de décoration.

Les portes et plinthes en bois du couloir ont été peintes en blanc afin d’évoquer les menuiseries extérieures blanches et de les intégrer visuellement dans tout l’appartement.

Un vestiaire a été imaginé au niveau de l’entrée. Peint dans la couleur du mur, cet élément se fond dans le décor. Il en est de même pour la porte d’entrée qui se fait discrète et laisse volontiers sa place aux éléments plus décoratifs.

Espace & convivialité

Pièce maîtresse de cet appartement parisien, ce salon salle à manger s’est formé en abattant une cloison. L’ancien parquet en pointe de Hongrie a été conservé et rénové pour garder le cachet du lieu. Un complément de parquet comble les délimitations des anciennes cloisons et sépare discrètement la salle à manger et le salon. Au plafond, les moulures d’origine ont en revanche été retirées et remplacées par souci d’uniformité dans la pièce.

La surface au sol des pièces étant plutôt réduite, l’architecte a multiplié les astuces pour accroître au maximum la sensation de volume.

Pour commencer, les anciennes portes de l’appartement ont été déposées pour éviter de surcharger visuellement l’espace. Elles sont remplacées par des ouvertures libres, soulignées par des arches grises. Le regard est ainsi invité à s’échapper au-delà des limites de la pièce. Il y est d’ailleurs encouragé par les appliques murales noires disposées dans le couloir et centrées sur les arches du salon. Depuis la pièce principale, l’œil est attiré par ces seuls éléments noirs de décoration. Le champ visuel s’agrandit et n’est plus limité aux cloisons.

La mise en place d’un faux-plafond étant impossible dans cet appartement, de petits spots blanc en saillie ont été disposés aux coins de la pièce. Ces luminaires minimalistes et discrets se fondent dans la couleur du plafond pour permettre au regard de s’attarder plus longuement sur les moulures.

Le radiateur a été camouflé derrière une composition décorative en tasseaux de bois. Ces tasseaux sont rappelés sous la bibliothèque du mur opposé ainsi que sur le meuble de télévision, tous deux créés sur mesure. Véritable élément décoratif du salon, ce motif vertical évoqué à plusieurs reprises dans toute la pièce instaure un équilibre et éloigne le regard de l’emplacement du radiateur.

Dans le salon, la télévision est intégrée très naturellement au mur grâce au modèle Samsung TV Frame. Entièrement personnalisable, ce modèle permet d’afficher des œuvres d’art lorsqu’elle est éteinte à la manière d’une galerie. En l’associant à d’autres cadres similaires, la télévision se confond alors dans la composition murale.

Rénovation et décoration d'un appartement à Villiers

Rencontre entre le fonctionnel et le minimalisme

Ouverte sur le salon, la cuisine joue également un rôle dans l’impression de volume de l’appartement. En effet, la crédence en miroir coloris bronze prolonge visuellement la pièce et l’allonge sans capturer trop longuement le regard (à lire également : Crédences de cuisine, quel design choisir ?).

L’association de matériaux haut de gamme comme le marbre du plan de travail et le laiton des appareillages apporte un charme raffiné à la cuisine. Le laiton est repris sur l’ensemble des appareillages électriques de l’appartement, et également sur la suspension Flos disposée au-dessus du coin repas. Pour une élégance parfaite, la partie cuisson a la possibilité d’être masquée grâce à une porte de placard pivotante intégrant de nombreux rangements. Le réfrigérateur est également dissimulé derrière une façade de placard. Pour un design épuré, les façades des meubles hauts et bas ont été choisies lisses et sans aucune poignée.

D’un point de vue plus technique, l’ancien conduit de cheminée à été utilisé pour faire passer les nouveaux réseaux nécessaires à la création des points d’eau de la cuisine.

Une salle de bain de caractère

Afin de réutiliser les arrivées et évacuations d’eau existantes, l’architecte a aménagé la salle de bain à l’emplacement de la cuisine d’origine de l’appartement. L’ancien garde-manger caractéristique des appartements Haussmanniens a été conservé en trouvant une nouvelle utilité : le rangement des savons et shampoings.

Dans cette pièce d’environ quatre mètres carrés, il était question d’intégrer l’ensemble des équipements de manière fonctionnelle et esthétique, tout en rythmant visuellement l’espace. Pour ce faire, le ballon d’eau chaude a été masqué astucieusement sous la fenêtre, formant ainsi une niche décorative à côté du meuble vasque. Un spot lumineux dirigé vers le haut éclaire un bibelot rouge vif, et repousse visuellement le plafond vers le haut.

Pour agrandir visuellement la hauteur sous plafond, la faïence murale est mise en œuvre uniquement sur la mi-hauteur du mur. Cette salle de bain rassemble des matériaux de qualité. Carreaux de faïence de très grande dimension (90 x 150 cm) et robinetterie encastrée lui offrent un design chic et épuré.

La taille des carreaux limite la nécessité de réaliser des joints et donne ainsi l’impression d’une douche taillée directement dans la pierre. Ce sentiment est renforcé par les niches travaillées avec un savoir-faire rare d’une grande finesse : la réalisation de coupes à onglets. Ce type de coupe à 45 ° ne laisse aucune tranche de carreau visible et évite l’installation de cornières métalliques autour des niches carrelées. Ainsi, seule la pierre reste visible.

Le choix du miroir s’est porté sur un modèle rond pour adoucir les angles droits des différentes niches et du carrelage. Le plafond est également peint dans la couleur des murs dans le but de créer une ambiance cosy, et d’atténuer l’angle formé entre les murs et le plafond.

Une seconde salle de bain a été réalisée dans cet appartement, entièrement réalisée en béton ciré (murs et plafond). Pour des questions d’entretien, un carrelage a été préféré pour le sol.

Une touche de couleur

Lieu singulier de l’appartement, les toilettes ont leur propre univers caractérisé par un bleu électrique recouvrant audacieusement murs et plafond. Le miroir organique Sarah Lavoine, relativement grand vis-à-vis du faible volume, vient élargir efficacement la pièce. Le sol noir contemporain recouvre les anciennes tomettes au sol et contraste avec le style classique du parquet en pointe de Hongrie du couloir mitoyen

Rénovation et décoration d'un appartement à Villiers

Entre fiction et réalité

Dans cette chambre, nous avons imaginé un univers aérien qui invite à l’évasion et à l’apaisement. Le papier peint aux motifs montgolfières a été créé sur mesure pour cette chambre. Pour une harmonie parfaite, le bleu des montgolfières est repris en aplat sur les autres murs.

Nous avons ajouté un soubassement blanc pour atténuer la couleur bleue des murs et adoucir l’ambiance. Il est également utilisé pour intégrer délicatement les différents mobiliers de rangement de cette chambre d’enfant, qui pourront ainsi être choisis dans des gammes plus standards et évoluer en fonction de l’âge de l’enfant.

Semblant flotter dans les airs, la suspension nuages Azeria vient apporter la touche finale à cette décoration poétique.

Si notre travail de rénovation dans cet appartement Haussmannien vous a plu, n’hésitez pas à visionner nos autres réalisations ou à nous contacter. Nous nous tenons à votre disposition pour discuter ensemble de votre projet.

nous rencontrer
No items found.

VOIR PLUS DE RÉALISATIONS

arrow
Canal + parution Xavier Lemoine Architecte d'Intérieur Paris
Parution Xavier Lemoine Architecte d'Intérieur Paris France 2
Côté Maison logo
Louis Vuitton référence Xavier Lemoine Architecte d'Intérieur Paris
Parution ELLE Décoration Xavier Lemoine Architecte d'Intérieur Paris
Réunion préparation de projet
Vous aimez nos réalisations ?
Vous souhaitez travailler avec nous ?