Lorsque vous rénovez entièrement votre appartement haussmannien, vous êtes obligé de refaire l’électricité. C’est un lot compliqué qui peut avoir des incidences sur les autres lots, comme le staff, le parquet, ou la maçonnerie. 

Il faut d’abord définir les points que vous allez alimenter, l’emplacement du tableau électrique, le passage des réseaux, et enfin l’appareillage et les luminaires. Les périphériques jouent également un rôle important et nous allons le voir en détail. 

Dans cet article vous allez découvrir quels sont les différents types d’installation électrique et comment préparer sa rénovation. Ensuite vous découvrirez comment faire passer les réseaux et quels sont les différents types d’appareillage électriques. Enfin, pour finir, vous découvrirez quelles sont les entreprises qui s’occupent de refaire votre électricité, et combien coûte une installation électrique.

Quels sont les différents types d’installation électrique ?

Il existe deux grands types de pose d’installation électrique. Elle peut être soit en applique, soit en encastrée. La pose en applique consiste à faire passer ou courir le réseau dans des gaines, en applique. C’est un type de pose utilisée dans les rénovations à bas coût, puisqu’il n’y a pas à créer de saignées dans les murs ou les plafonds, tout passe dans des gaines.

Le deuxième type de pose est la pose encastrée, celle que nous utilisons systématiquement dans nos projets. Tous les réseaux passent dans les faux-plafonds, dans les sols, ou encore dans les murs. Ce type de pose permet de ne voir aucun réseau, tout est encastré.

Il existe également deux autres types d’installation : 

  • Installation classique : c’est celle que vous retrouvez dans la plupart des intérieurs. Elle permet d’allumer ou éteindre les différents points lumineux, d’alimenter des différents appareils électroménager, les périphériques, ainsi que les prises commandées ou non.

  • Installation domotique : c’est un type d’installation moins répandu car plus onéreux. Comptez minimum 30% de plus value par rapport à une installation classique, sans compter les périphériques que vous allez connecter. 

Une installation domotique est plutôt répandue dans les intérieurs haut de gamme, comme des appartements haussmanniens sur Paris, ou des chalets en stations, des villas ect…

L’installation domotique deux avantages principaux :

  • créer des scénarios,

  • centraliser la commande des périphériques.

Comment préparer sa rénovation électrique ?

Plan électrique

Lorsque vous avez un projet de rénovation, et que vous choisissez de créer une nouvelle installation électrique, vous devez suivre une certaine méthodologie. 

Tout d’abord, réfléchissez à votre besoin. Cela peut paraître simple, mais c’est la base du travail. Pour créer nos plans électriques, et ensuite demander des devis aux entreprises, nous utilisons une check-liste pour passer en revue tous les besoins possibles de nos clients. 

Il y a quatre grandes catégories que vous devez renseigner :

  • Les éclairages, 

  • les interrupteurs. 

  • les prises / points électriques.

  • les prises réseaux.

Pour les éclairages, pensez à tous les luminaires que vous souhaitez installer, que ce soit des plafonniers, des appliques, des bandeaux LED ect. Dans un autre article, nous vous expliquerons comment penser votre plan électrique. 

Lorsque vous avez défini des éclairages, ou points lumineux, vous devez également penser à leur système de commande, c’est-à-dire, ou est ce que vous les éteignez, et ou est ce que vous les allumez. Par exemple, dans un couloir, vous devez pouvoir allumer les lumières en entrant dans la pièce, et les éteindre à l’autre extrémité, en sortant. Cela fait donc deux interrupteurs pour un point lumineux. 

Maintenant les prises, ou points électriques. Il en existe trois grandes catégories : 

  • les prises visibles, c’est-à-dire celles que vous voyez tous les jours, dans un couloir, sur la crédence d’une cuisine ect…

  • Les prises invisibles. Ce sont celles qui alimentent les téléviseurs, les appareils électroménagers etc…

  • Les points électriques servent eux à alimenter les différents dispositifs tels que le chauffage de sol, les volets électriques, le système d’alarme etc…

Lorsque vous avez défini les points électriques, vous pouvez passer aux prises réseaux. 

Celles-ci vont irriguer votre appartement avec du réseau internet. En effet, votre signal wifi peut être brouillé par d’autres réseaux, ou bien la couverture du signal wifi n’est pas suffisante pour la taille de votre appartement. Dans ce cas là vous devrez brancher des répéteurs et ceux-ci ont besoin d’une prise ethernet. 

Tous ces éléments sont inscrits dans un plan qui s’appelle le plan électrique. Chaque élément sera représenté sur le plan avec les schémas d’allumage. Un plan technique du cuisiniste viendra compléter ce document. De même, vous devez y annexer les fiches techniques des différents périphériques et luminaires pour que l’électricien puisse correctement configurer son installation.

 

Comment faire passer les réseaux ?

Dans le cas d’une installation encastrée, il faut faire passer les réseaux par tous les moyens : le but est qu’ils ne se voient pas. 

Le point de départ est le tableau électrique. C’est de là que partent tous les réseaux qui vont irriguer votre intérieur. Dans le cas d’un appartement haussmannien, les voies de passage sont :

 

  • les sols,

  • les murs, 

  • les plafonds.

Les sols : cela implique de déposer tout ou une partie des sols, notamment le parquet, que l’on retrouve toujours dans les appartements haussmanniens. 

Deux options s’offrent à vous : 

  • Vous déposez l’intégralité des sols, coulez une nouvelle chape, et posez un nouveau parquet. Étant donné que le sol est complètement déposé, les réseaux peuvent passer ou vous le souhaitez. 

  • Vous ne déposez que partiellement les sols, et faites passer les réseaux dans des “tranchées” que l’entreprise rebouche avec les éléments de sols qu’elle a conservée. 

Réseau électrique dans le sol appartement haussmannien
Passage de réseaux

Les murs : c’est très simple, l’entreprise crée différentes saignées dans les murs pour faire passer ses réseaux et va ensuite les reboucher et repeindre. 

 

Les réseaux peuvent également passer au plafond. Il suffira ensuite de créer un faux-plafond pour les camoufler. Vous pouvez habiller ce faux-plafond de corniches ou bien de décaissés pour conserver une impression de hauteur, et rythmer la surface.

Quels sont les différents types d’appareillages électriques ? 

Il existe différents types d’appareillages électriques. ils se différencient surtout par leurs matières, la qualité de fabrication et de finition, par leurs formes, et leurs couleurs. 

Commençons d’abord par les matières. Il existe deux grandes catégories de finitions de façades : les plastiques et les métalliques. Les façades métalliques étant évidemment plus onéreuses que les finitions plastiques. 

Vient ensuite la qualité de finition. Certaines marques, dont je tairais le nom, proposent des interrupteurs avec finitions métalliques de piètre qualité. Les façades sont mal fixées, les commandes peuvent se gripper, le “clic” lorsque que vous les activez n’est pas très qualitatif… Autant de caractéristiques qui différencient un appareillage de bonne qualité, et un appareillage de mauvaise qualité. 

Pour trouver un appareillage de bonne qualité en plastique, je vous recommande les fabricants Nikko et Legrand. 

 

Pour ce qui est des appareillages avec une finition métalliques, comptez minimum 80,00 € pièce pour un interrupteur simple de qualité. Les fabricants les plus connus sont Meljac, Modellec, ou encore Atelier Luxus / luxonov, avec lequel nous travaillons régulièrement.

 

 

Interrupteur celiane Legrand

Céliane Legrand

Meljac

Quelle entreprise s’occupe de refaire votre installation  électrique ?  

Plusieurs types d’entreprises peuvent s’occuper de votre future installation électrique. Tout va dépendre du type d’installation. Soit vous avez une installation dite “classique”, est dans ce cas là, l’entreprise tous corps d’état va pouvoir prendre en charge ce lot, soit vous avez une installation domotique et dans ce cas un domoticien va intervenir. 

Lorsqu’un domoticien intervient sur le projet, deux cas de figures sont possibles :

  • Soit il établit un cahier des charges et des plans d’exécution que l’entreprise tout corps d’état va mettre en oeuvre, 

  • Soit il réalise lui-même tous les travaux avec son équipe d’installateurs. 

Les deux formats sont possibles. A vous de demander différents devis, de les comparer,  et de choisir la solution qui vous convient le mieux. 

Combien coûte une nouvelle installation électrique ? 

Le coût d’une nouvelle installation est très variable et difficile à chiffrer sans un minimum de cahier des charges. Il y a d’abord le coût direct et ensuite le coût indirect d’une installation électrique. 

Tout d’abord le coût direct. Il est composé principalement de variables tels que : 

  • le nombre de points électriques, 

  • le coût des appareillages, 

  • le coût des différentes options (sol chauffant, système d’alarme, ect…)

Les coûts fixes se résument à la mise en place de l’installation, avec la fourniture du tableau électrique et du boîtier de communication. 

Maintenant passons au coût indirect, qui est principalement  le passage des réseaux. Comme nous l’avons vu un peu plus haut dans l’article, les réseaux peuvent passer dans les murs, et les sols et les plafonds. Ces coûts variables et indirects vont donc principalement être constitués des éléments suivants : 

  • le nombre de mètres carrés de revêtement de sols à déposer et à reposer ou remplacer,

  • le nombre de mètres carrés de faux-plafonds à créer pour faire passer les réseaux, et peut-être le nombre de mètres linéaires de corniches à installer sur les nouveaux faux plafonds. 

Spot en saillie Tono DGA

Conclusion : 

Pour conclure, dans cet article, vous avez appris quels sont les différents types d’installations électriques, que ce soit en applique ou à encastrer, ainsi que classique ou domotique. 

Nous avons également passé en revue les composantes d’une installation électrique, avec les luminaires, les interrupteurs, ainsi que les points électriques. Dans un appartement haussmannien, les réseaux peuvent passer par le sol, les murs et les plafonds pour les rendre invisibles. Seuls les appareillages doivent être visibles, et le but est que l’on en voit le moins possible. Différentes entreprises peuvent s’occuper de votre installation électrique, tout dépend du format et du niveau de gamme de votre rénovation. Enfin, le prix d’une nouvelle installation électrique est directement corrélé à la surface à traiter, aux nombre de points électriques, et à la gamme des appareillages.